Pourquoi récolter et vendanger le vin uniquement à la main ?

À Pomerol, les vendanges manuelles sont Reines et loin d’être exceptionnelles ! En effet, depuis des décennies voire des siècles, les vendanges à Pomerol sont réalisées 100% manuellement, et c’est une obligation ! Aucun château Pomerolais ne peut déroger à cette règle.

Vendanges - Château Chêne Liège

Des vendanges manuelles obligatoires sur Pomerol

Le Château Chêne-Liège ne déroge pas à la règle. Depuis plus de deux siècles, le Château Chêne-Liège a recours aux vendanges manuelles avec des équipes triées sur le volet. Néanmoins, on peut constater que la main d’œuvre, aujourd’hui, est de plus en plus difficile à trouver.

Bien que la machine à vendanger gagne peu à peu tous les vignobles bordelais, le médoc ou les domaines de Pessac-Léognan, les vendanges manuelles sont en voie de disparition. Les vendanges manuelles restent toutefois incontournables dans les coteaux très pentus où les machines ne passent pas. Cette opération est quasi obligatoire pour les moelleux ou pour les liquoreux. Ils nécessitent une récolte par tries successives ou pour les effervescents qui exigent des raisins entiers et intacts. Enfin et surtout, certains vignerons les jugent indispensables.

Vendanges - Château Chêne Liège

Comment les vendanges manuelles sont-elles effectuées ?

La vendange manuelle consiste, comme son nom l’indique, à ramasser les grappes de raisin, à la main. Bien entendu, on va s’aider d’un sécateur, pour couper la grappe, et ainsi la déposer dans le traditionnel seau à vendange. Le coupeur va vider le contenu de son seau dans une hotte déplacée par le “porteur”, qui va à son tour déverser le contenu de la hotte dans une remorque.

Au Château Chêne-Liège, nous avons fait le choix de déposer délicatement les grappes dans des caissettes. Les caissettes seront entassées les unes sur les autres, sans que les raisins ne s’écrasent, avant d’être acheminés dans le chai.

Les vendanges manuelles permettent un premier tri sur pied, au moment de la récolte. Le coupeur sélectionne les grappes de raisins mûres, il élimine celles qui ne le sont pas, celles qui sont atteintes de pourriture, les grappillons. En bref, tout ce qui peut nuire à la qualité du vin. Le raisin reste intact, avec des baies non éclatées.

Au Château Chêne-Liège, à l’heure des vendanges, toutes les équipes sont prêtes à recevoir ces grappes rouges exceptionnelles, récoltées sur les parcelles du Domaine. En passant par les parcelles du plateau de Pomerol, de Cloquet, du Cocu et Arnaudin…

Les récentes machines sont résolument de mieux en mieux équipées de systèmes de tri embarqués. Elles permettent notamment de préserver les baies de raisin et de les rentrer très rapidement. La vendange peut avoir lieu la nuit, à la fraîche.

Le tri est malgré tout moins sélectif. Lors de millésimes difficiles, en raison des aléas du climat, les vendanges manuelles sont un atout incontestable, notamment pour l’élaboration de grands vins rouges. En revanche, elles nécessitent dix fois plus de temps et de personnel que la machine… 

Le Château Chêne-Liège l’a bien compris et cela depuis des décennies, et sur toutes les parcelles.

Un tri sélectif pour des vendanges réussies

 
Malgré les difficultés de plus en plus présentes pour trouver du personnel formé durant la période des vendanges, le Château Chêne-Liège continue de vendanger à la main depuis plus de deux siècles.